Disparition de Philippe JESSU

Notre ami Philippe Jessu est brutalement décédé des suites de complications d’une opération chirurgicale a priori bénigne.

Pilier de notre association, dont il était depuis 2009 Président d’honneur après en avoir assumé la Présidence de 2007 à 2009, il avait continué à nous apporter un soutien précieux en acceptant depuis quelques années, la charge de trésorier.

Son engagement à Islam et laïcité, en faveur d’une laïcité bien comprise qui fasse toute sa place à l’Islam et qui permette aux musulmans de vivre selon leur propre compréhension de l’Islam, était fondé sur une conviction profonde : celle que nous sommes durablement et heureusement une société pluraliste. Sa gentillesse et sa disponibilité étaient constantes, et il savait rechercher, quand c’était nécessaire, les moyens d’un accord en ménageant la susceptibilité de chacun.

Philippe a profondément marqué de son empreinte la Commission Islam et laïcité. Il va nous manquer durablement. Nous présentons à sa compagne, Françoise Fouquet, elle aussi membre de notre commission, à ses deux filles et à ses petits enfants toutes nos condoléances.

Joël Roman, président d’Islam et laïcité.

Posté dans | | Répondre

Retrait de la « fiche S » du militant Abdelaziz CHAAMBI

Qui l’aurait cru ? Abdelaziz CHAAMBI inscrit depuis plusieurs mois, comme un vulgaire terroriste, sur le fameux fichier S, fichier administratif constitué par la DGSI regroupant les personnes soupçonnées « d’atteinte à la Sûreté de l’État ».

Quel projet totalitaire a-t-il conçu ? quel attentat a-t-il planifié ? a-t-il été condamné pour racisme ? provocation à la haine raciale ? OU POUR LIEN AVEC UNE ENTREPRISE TERRORISTE ? NON !!!

Il a tout simplement consacré sa vie, parallèlement à l’exercice de sa profession d’éducateur, au militantisme syndical, politique et enfin associatif, en faveur des populations des quartiers populaires, des minorités stigmatisées et des héritiers de l’immigration.

Il s’est impliqué, depuis 1976, dans la création et la vie de nombreuses associations et de plusieurs réseaux  parmi lesquels le MRP Basse Ardèche, l’ASTI (Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés), avec laquelle il a contribué à l’organisation de la célèbre marche pour l’égalité des droits et contre le racisme de 1983, l’Union des Jeunes Musulmans, le collectif DiverCité, , le Forum social des quartiers populaires, l’Association Les Amis de Bouazizi et la coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), dont il est président.

En 2011 il a été secrétaire général de l’Instance Régionale Indépendante pour les Elections tunisiennes et coordonnera les premières élections libres et démocratiques dans le Sud de la France.

Il est membre depuis une dizaine d’années du bureau de la Commission islam et laïcité fondée par la Ligue des Droits de l’homme,  le Monde Diplomatique et la Ligue de l’Enseignement.

L’Etat, par cette décision administrative sans aucun fondement judiciaire, entend manifestement lui faire payer cette détermination à lutter contre l’islamophobie,alors même qu’il vient d’être acquitté par la justice du chef d’outrage à fonctionnaires quand il avait défendu des enfants enlevés à leurs parents.

Toutes les protestations, les siennes et celles de son conseil, sont restées vaines.

La CNIL ayant à son tour rejeté sa demande de désinscription de ce fichier, il vient de porter l’affaire devant le Conseil D’Etat.

Par-delà sa personne et sa famille menacées dans leur  sécurité physique et leur intégrité morale par cette inscription au fichier S, laquelle est désormais assimilée par la société et les institutions à un acte d’implication dans le terrorisme, ce sont tous les militants associatifs des quartiers populaires qui sont menacés dans leurs libertés d’opinion et d’action, leur légitime combat  démocratique plus que jamais nécessaire face aux injustices et aux dérives liberticides.

 MERCI DE SIGNER ET RELAYER CETTE PÉTITION DANS VOS RÉSEAUX.

Posté dans | | Répondre

Jeudi 15 juin : La laïcité au travail

Rencontre avec Alain Dru,  représentant de la CGT

A la LDH – 138, rue Marcadet – 75018 Paris

Entrée libre

« Alors que jusqu’en 2015, il n’y avait pas de problèmatique laïcité dans les entreprises privées, les attentats ont ramené ce sujet qui s’est concrétisé dans la loi travail portée par Mme El Khomri par la possibilité de traiter de la laïcité dans le règlement intérieur des entreprises.
Après quelques conflits sur cette question à l’automne 2016, la question est remisée au rang des questions secondaire, le Medef mettant en musique les autres avantages que la loi lrut a donnés.
Cependant, cette question reste posée, elle risque de ressortir sur les questions de délégations de service public, de travail avec l’enfance ou les personnes dépendantes… Pour mémoire, l’existence de deux règles différentes entre le public et le privé reste sources de problèmes, notamment parce que l’embauche de contractuels dans le public n’est accompagnée d’aucune formation, pas plus que la présence de personnels d’entreprises privées dans les services publics.
Enfin, même si la tolérance continue de progresser en France, le racisme militant porté par la fachosphère, libère des paroles ou des actes racistes que l’on retrouve dans l’entreprise au travers des discriminations dans les progressions de carrières par exemple. »

Posté dans | | Répondre

Féminisme et intersectionnalité

Invitation à une rencontre publique

Féminisme et intersectionnalité
CFPEintersectionnalité8juin 2017
Jeudi 8 Juin 2017 à partir de 19 heures
Au CICP, 21ter rue Voltaire 75011 Paris – M° Rue des Boulets
Le Collectif des Féministes pour l’Egalité (CFPE) existe depuis 13 ans maintenant. Nous sommes
un groupe féministe en dehors du courant « dominant » suite à notre prise de position en faveur
d’une école pour toutes et contre la loi du 15 mars 2004 qui excluait de l’école publique, laïque et
républicaine, les jeunes filles musulmanes portant un foulard. Notre lecture de cette loi était et
demeure qu’elle a eu des effets à la fois racistes et sexistes, au-delà des intentions diverses de
celles et ceux qui l’ont soutenue.
Nous avons organisé en novembre 2016 une rencontre publique autour du thème « racisme et
sexisme », à présent, nous souhaitons compléter et élargir notre réflexion en croisant les systèmes
oppressifs relatifs au genre, à la classe et à la race. Continuez la lecture

Posté dans | | Répondre

Communiqué : Attaques inquiétantes contre un colloque organisé dans l’académie de Créteil 

Le colloque «Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation» qui vient de se dérouler, les 18 et 19 mai, dans locaux de l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation) de Créteil a suscité une salve, non point de critiques polémiques, mais d’attaques, demandes et démarches pressantes en vue d’interdire sa tenue : « Le prochain ministre de l’Education serait bien inspiré d’interdire ce genre de manifestation », [Jean-Paul Brighelli, La lettre de Causeur du 19 mai] ; «Nous appelons à la déprogrammation de cette manifestation inacceptable, par les autorités qui ont entre leurs mains la responsabilité d’agir pour l’empêcher.», [CNAFAL, 17 mai] ; «Aussi, nous vous demandons, Madame la Rectrice, d’user de tous vos pouvoirs pour interdire la tenue de ces journées au sein de l’ESPE de votre académie », [Comité Laïcité République, communiqué du 12 mai] ;  L’UFAL demande «l’annulation immédiate de ce colloque par l’autorité de tutelle, à savoir le Rectorat de l’académie de Créteil. », [12 mai] ; «Il en va de la solidité de la République d’annuler la tenue de ces journées d’études identitaires. », [MRC94, 11 avril].

Marine Le Pen s’en est pour sa part prise à ces journées d’études lors de son meeting du vendredi 14 avril à Perpignan en reprenant à son compte des éléments de langage du communiqué du MRC publié le mardi précédent : « Les Indigènes de la République ont carte blanche à l’ESPE de Créteil», « L’académie de Créteil organise la formation des futurs enseignants en invitant les Indigènes de la République. » Continuez la lecture

Posté dans , | | Répondre

Communiqué de la Commission Islam et Laïcité Paris, le 9 mai 2017

 

Notre camarade Abdelaziz Chaambi, membre du bureau de notre association, fait l’objet d’une inscription au fichier S des personnes recherchées parce que menaçant la « sûreté de l’Etat ». Nous protestons de la manière la plus ferme qui soit contre cette décision arbitraire, injuste et infondée, qui ne peut qu’entraîner pour lui et pour sa famille les conséquences les plus dommageables.

Il s’agit d’une décision arbitraire, issue d’une initiative administrative policière, sans aucune justification fournie, ni aucune procédure judiciaire engagée contre lui, qui plus est secrète et conduite sans qu’il en ait été informé. Il n’a pu obtenir cette information que par hasard et lors des contrôles abusifs et répétés lorsqu’il quitte le territoire. Continuez la lecture

Posté dans | | 1 Response

Jeudi 11 mai à 18h – Rencontre avec Yasser Louati

Jeudi 11 mai à 18h
À la LDH
138 rue Marcadet – 75018 Paris
M° Lamarck Caulaincourt

avec Yasser Louati autour de son rapport européen sur l’islamophobie

Posté dans | | Répondre

Le 7 mai : prenons tous clairement nos responsabilités !

Communiqué de la Commission Islam et laïcité

 Il n’entre pas dans les objectifs de la Commission Islam et laïcité d’intervenir à l’occasion des échéances électorales ni de prendre parti dans les débats opposant les partis politiques. Son but est d’œuvrer à l’application réelle en France des principes de la laïcité et de la loi de 1905 à la religion musulmane, par des réflexions, des formations, des explications, notamment historiques et juridiques. C’est de combattre les détournements de la laïcité à l’œuvre dans notre pays qui cherchent à faire de cette notion essentielle une machine de guerre contre l’islam.

 

Mais c’est précisément parce que, le 7 mai, au second tour de l’élection présidentielle, se profile un danger très grave pour notre société, celui d’une accession possible aux plus hautes fonctions de l’Etat d’une candidate porteuse des idées de haine et d’affrontement social et religieux qui sont le contraire de ce que nous essayons de promouvoir qu’il nous semble de la responsabilité de notre association de sortir du champ de son expression traditionnelle pour demander à tous de réagir. Continuez la lecture

Posté dans | | Répondre

Jeudi 20 avril : rencontre avec Anaïs Flores

A 18h à la LDH

138, rue Marcadet – 75018 Paris

Présentation par Anaïs Flores du Petit manuel pour une laïcité apaisée écrit par le CEAL avec l’appui de Jean Baubérot.

Petit manuel pour une laïcité apaisée
À l’usage des enseignants, des élèves et de leurs parents

Jean BAUBÉROT, LE CERCLE DES ENSEIGNANT.E.S LAIQUES
Étonnant paradoxe : alors que les médias en parlent constamment, la laïcité est encore très mal connue ! Sujette à des interprétations divergentes, parfois instrumentalisée ou consciemment falsifiée, elle apparaît par moments comme un principe nébuleux, ce qui place les enseignant.e.s, les élèves et leurs parents dans une situation difficile.
Cherchant à clarifier le débat, un collectif d’enseignant.e.s s’est réuni autour de Jean Baubérot, historien et sociologue spécialiste de la laïcité, pour répondre aux questions concrètes du personnel éducatif et des usager-ère.s de l’Éducation nationale. Retraçant avec pédagogie l’histoire de la laïcité et redonnant les grands principes de son application, ce petit manuel offre des clés indispensables pour comprendre la philosophie véritable de cet idéal républicain et propose des solutions pratiques pour l’appliquer sereinement.
Car ce livre est aussi un plaidoyer pour une laïcité (enfin !) apaisée et pour une école publique ouverte, capable d’offrir à tou.te.s, quelles que soient leurs origines et leurs convictions, un enseignement de qualité. La laïcité, rappellent les auteur.e.s, ne devrait pas être un instrument de stigmatisation des élèves et un casse-tête pour les professeur.e.s. Au contraire, elle peut, quand elle est bien comprise, apporter des solutions pour une vie collective harmonieuse et respectueuse des convictions de chacun.e.
Version papier : 12 €
Version numérique : 9,99 €

Enregistrer

Enregistrer

Posté dans | | Répondre

18 mars à Stains : « Discriminations au travail en raison de l’origine : où en est-on ?»

Samedi 18 mars de 14 à 18h à la Maison du Temps Libre*

30-34 Avenue George Sand – 93240 Stains

Tel. 01 71 86 33 44

StainsCIL2

Rencontre publique organisée par la Commission Islam et laïcité et préparée avec un groupe d’habitants, avec le soutien et en présence d’Azzedine Taïbi, maire de Stains.

Avec :

Sophie PISK, Conseillère juridique et référente du Défenseur des droits pour l’Île-de-France

 Joël ROMAN, Philosophe, essayiste, membre du comité de rédaction d’Esprit, collaborateur de la Ligue de l’enseignement, Président de la Commission Islam et laïcité.

René MONZAT, Auteur de nombreux travaux sur les droites radicales et xénophobes européennes, il travaille dans l’assistance aux Comités d’entreprise, sur les questions sociales, d’égalité femmes/hommes, de discrimination et de « qualité de vie au travail ». Il est membre de la commission Islam et laïcité.

* : En transport : Bus 255 : arrêt à Clos Hanot. Depuis la gare de Saint-Denis (8 stations) ou le m° St Denis Université (2 stations).

 

Tout le programme de la semaine de lutte contre les discriminations à Stains : LCDStains

 

Voir aussi notre partenaire : Stainsnumeriz.fr

 

 

 

Posté dans | | Répondre