Quand des féministes soutiennent des lois racistes

Les mots sont importants

http://lmsi.net/Quand-des-feministes-soutiennent

Retour sur dix ans de dérives idéologiques
par Christine Delphy
17 août 2016
L’attitude française majoritaire à l’égard du « hijab », c’est-à-dire du foulard porté par certaines femmes musulmanes, est incompréhensible pour le reste de la planète. Pas seulement incompréhensible : elle est répréhensible. C’est ce qu’explique Christine Delphy dans une tribune publiée dans The Guardian. Nous publions ici la traduction en français du texte original.

La première mesure ouvertement anti-musulmane a été le passage d’une loi en 2004 qui interdit aux jeunes filles d’aller à l’école en portant un « foulard islamique » – ce qu’il était appelé alors, avant de devenir, dans le patois journalistique, un « voile ».

Cependant, l’islamophobie, la peur et la haine de l’Islam et des Musulmans, n’est pas spécifiquement française : elle est répandue en Europe, en Amérique du Nord, bref dans tout le monde occidental. Bush Jr a décrété l’Islam ennemi du monde occidental, et c’est ainsi que ce monde en est venu à justifier l’invasion et la destruction d’une grande partie du Moyen-Orient et de l’Asie centrale depuis les années 2000.

En France, cependant, en sus des raisons géopolitiques (l’alliance avec les Etats-Unis), l’islamophobie a des racines proprement françaises. La campagne idéologique contre l’Islam a commencé il y a plus de quarante ans. Thomas Deltombe a montré qu’entre les années 1980 et le milieu des années 2000, pas une semaine ne s’est écoulée sans que l’un ou l’autre des principaux hebdomadaires ne publie un numéro ayant un titre comme : « Devrions-nous avoir peur de l’Islam ? » ou « L’Islam est-il compatible avec la démocratie ? ». Les quotidiens, les radios et les télés faisaient preuve de la même obsession. Cela n’a fait qu’empirer au cours des années, au fur et à mesure que le public est devenu convaincu que la « civilisation occidentale » était menacée par l’Islam, et que ce danger était incarné en France par les cinq millions de descendants d’immigrés d’Afrique du Nord vivant en France – des Musulmans potentiels. Continuez la lecture

Posté dans | | Répondre

Rapport d’information du Sénat sur l’organisation, la place et le financement de l’Islam en France et de ses lieux de culte

Remis le 5 juillet 2016

http://www.senat.fr/rap/r15-757/r15-7571.pdf

ou téléchager le pdf ici : SénatIslam

Posté dans | | Répondre

Rapport d’activité de la Commission Islam et laïcité

La Commission Islam et laïcité a tenu son assemblée générale (non élective) le mardi 28 juin.

Vous trouverez ci-contre, à télécharger, son rapport d’activité 2015-2016 : Rapport d’activité CIL 2015-2016

Posté dans | | Répondre

La gauche face au djihadisme. Débat Alain Gresh – Jean Birnbaum

 

Rencontre,  le jeudi 26 mai à La Bellevilloise,  à Paris, entre Jean Birnbaum, auteur de Un silence religieux. La gauche face au djihadisme, et Alain Gresh, directeur d’Orient XXI. Débat a été animé par Pierre Puchot, de Mediapart.

http://orientxxi.info/lu-vu-entendu/un-debat-sur-l-islam-le-djihadisme-et-la-gauche,1368

 

Posté dans | | Répondre

Jeudi 19 mai : Rencontre avec Naima ANKA

sur le thème :

« La construction de genre des adolescents de quartiers populaires au prisme de la circulation des rapports de domination de sexe/classe/race ».

Naima ANKA est éducatrice spécialisée (rue et foyers) et militante féministe et antiraciste. Elle a conduit son travail de recherche sous la direction de Nacira Guénif et Elsa Dorlin à Paris 8.

A la LDH – 138 rue Marcadet – 75018 Paris

de 18 à 20h.

Posté dans | | Répondre

Devenir(s) minoritaire(s). La conversion des Blanc‑he‑s à l’islam en France et aux États-Unis comme expérience de la minoration

Solène Brun et Juliette Galonnier
in Tracés. Revue de Sciences humaines

 

Dans un article récent, Éric Fassin (2014) revient sur la « débâcle » française dont la Coupe du monde 2010 a été le théâtre, et en particulier sur l’opposition
très médiatisée entre les joueurs Franck Ribéry et Yoann Gourcuff1. Selon lui, la manière dont les médias ont présenté cette opposition doit se comprendre comme une opposition raciale, où Ribéry se voit « déchu » de sa blanchité2 – blanchité dès lors incarnée de manière paradigmatique par Gourcuff. Si Fassin mobilise les questions relatives à la classe et à la sexualité pour rendre compte d’une opposition qui apparaît codée en termes raciaux3, l’élément déterminant d’un tel codage demeure la conversion de Ribéry à l’islam en 2006. Pour Fassin, c’est d’abord cette conversion qu’il faut comprendre comme le « franchissement d’une ligne clairement racialisée dans la société française contemporaine » (ibid., p. 247). Dans cet exemple, il semble que la conversion d’un Blanc à la religion musulmane suppose une déchéance du statut majoritaire et le renoncement aux privilèges qui lui sont associés. Que recouvre dès lors le devenir minoritaire des converti‑e‑s à l’islam et que révèle-t-il sur la nature de la frontière entre groupes majoritaire et minoritaire ? Le présent article explore cette question de manière comparative, en examinant le cas de la France et des États-Unis, deux contextes nationaux dans lesquels l’islam a été construit comme une religion minoritaire…/…

Téléchargez l’intégralité de l’article : TRACES

Posté dans | | Répondre

Jeudi 24 janvier à la LDH

Rencontre avec :

Malika Mansouri, auteure de Révoltes post-coloniales au cœur de l’’Hexagone, PUF, 2013, le :

Jeudi 14 avril de 18h/20h
à la LDH
138 rue Marcadet – 75018 Paris

 

Entretien avec Malika Mansouri dans l’Humanité : MalikaLHuma

Posté dans | | Répondre

Actualités de Contre- attaque (s)

Contre-attaques corrige le dossier de  Libération sur l’anti-racisme  du lundi 4 avril 2016 :

Plongée swag chez les nouveaux antiracistes http://contre-attaques.org/magazine/article/plongee-swag

Fania Noël : ne nous libérez pas, on s’en charge  http://contre-attaques.org/magazine/article/fania-noel-ne

Fateh Kimouche : la lutte en 140 signes et plus encore http://contre-attaques.org/magazine/article/fateh-kimouche

Sihame Assbague : la révolte en héritage http://contre-attaques.org/magazine/article/sihame

Piège grossier, à qui le dis-tu Joffrin ! http://contre-attaques.org/magazine/article/piege-grossier

Posté dans | | Répondre

La «mode islamique», le nouveau visage du débat biaisé sur le voil

http://www.slate.fr/story/116293/mode-islamique-debat-voile

THOMAS SAMSON / AFP.

THOMAS SAMSON / AFP.

Si le sujet n’est pas anodin, la teneur des arguments employés ne manque pas de susciter une extrême lassitude.

«Debout les campeurs et haut les cœurs.» À l’instar du personnage incarné par Bill Murray dans le film Un jour sans fin, je me réveille depuis plusieurs jours avec cette impression tenace de déjà-vu. Ou, plutôt, c’est un peu comme si la même chanson repassait en boucle à la radio et que malgré moi, je me surprenais à finir par connaître les paroles par cœur et même à anticiper le refrain.

Cette chanson ringarde et lancinante n’est rien d’autre que le débat sur le voile, qui cette fois s’est paré des atours de celui sur la «mode islamique». Car même si le fait que certaines marques de prêt-à-porter mettent désormais des vêtements à disposition des femmes musulmanes semble être au cœur de la polémique, c’est bien l’éternelle question du voile qui est ici rabâchée.

À LIRE AUSSI

Allah Mode

Lire

Le 29 mars, Le Parisien consacrait un dossier à ces enseignes, comme Uniqlo, Marks & Spencer ou la marque de luxe Dolce & Gabbana, qui proposent désormais voiles, abayas ou burkini. Dès le début, on relève un prophétique «le débat est lancé», accompagné de la question du jour: «Comprenez-vous que les grandes enseignes se lancent sur le marché de la mode islamique?» Continuez la lecture

Posté dans | | Répondre

Qui a peur du communautarisme ?

Réflexions critiques sur une rhétorique réactionnaire

Les mots sont importants

http://lmsi.net/Qui-a-peur-du-communautarisme
par Sylvie Tissot

23 mars 2016

A l’heure où des attentats tuent à nouveau, à Bruxelles cette fois-ci, et où l’impudence, l’opportunisme politique et l’ignorance crasse du monde social se conjuguent pour que soit incriminé, une fois de plus, le fameux et nébuleux « communautarisme », par la bouche notamment du ministre socialiste Michel Sapin, il n’est pas inutile de revenir sur ce terme communautarisme, son histoire, son caractère inconsistant théoriquement et pernicieux idéologiquement.

«  Rien n’est plus subversif de l’ordre républicain que le communautarisme, dont le voile est l’étendard. », Jean-Claude Guibal, député UMP [1]

« Le voile islamique à l’école ne constitue, cela va de soi, que le totem du communautarisme. Il implique directement la revendication d’une identité religieuse qui n’a pas sa place à l’école publique, voire – cela dépend des ressorts véritables des jeunes filles concernées – une volonté de différenciation, incompatible à coup sûr avec les principes jumeaux de la laïcité et de l’intégration. », Alain Duhamel, éditorialiste [2]

Continuez la lecture

Posté dans | | Répondre