Les ouvrages Islam & Laïcité

Vous pouvez encore commander nos ouvrages en nous contactant et en nous adressant votre règlement + 3 euros pour frais de port.

 1905-2005 : les enjeux de la laïcité

isl-laiciteLa laïcité a été au centre du débat politique en France depuis de longs mois. Ces polémiques ont peu à voir avec le centenaire de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, mais elles ont permis de revenir sur un moment fondateur de l’histoire de la République. Et de poser plusieurs questions fondamentales : l’islam est-il compatible avec les lois françaises ? Cette religion peut-elle trouver sa place, au même titre que les autres, dans l’espace commun? Les musulmans peuvent- ils devenir des citoyens comme les autres ?
S’appuyant sur le long travail de près d’une décennie de la commission Islam & laïcité, sur les travaux de dizaines de chercheurs, de responsables associatifs et politiques, d’hommes et de femmes appartenant aux différents cultes, ou libre-penseurs et athées, ce livre tente de répondre à ces questions, en partant d’une analyse de la loi de 1905, de sa philosophie et de sa jurisprudence.

 

janvier 2005 • 114 pages

Prix : 10 €

Vous pouvez commander l’ouvrage auprès de L’Harmattan

 

 Islam de France, Islams d’Europe

isl-FrEuropAprès « 1905-2005 : les enjeux de la laïcité », la Commission Islam & Laïcité étend sa réflexion, dans ce deuxième ouvrage, au domaine de l’éducation, et se penche sur la réalité des discriminations à l’école, fondées sur l’origine, en interrogeant les défis posés à la République et à sa vocation de traiter de manière égalitaire tous ses citoyens. Dans une mise en perspective de différents parcours de l’islam en Europe : Espagne, Italie, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Turquie, elle montre la diversité des situations des populations « musulmanes », à la fois en termes d’origine, de diversité sociale, d’adaptation ; et la diversité des systèmes institutionnels auxquelles elles sont confrontées. Si elle suscite partout sur le Vieux continent des peurs similaires, la présence musulmane rend visible une question qui se pose de manière renouvelée à l’heure de l’Europe et de la mondialisation : qu’est-ce que vivre ensemble ?

Avec les contributions de : Alain Gresh, Françoise Lorcerie,Georges Fellouzisavec Françoise Liot et Joëlle Perroton, Yamin Makri,Jorgen Nielsen, Jean Loup Herbert, Anna Bozzo, Marie-Claire Cecilia, Nilüfer Gole. 

octobre 2005 • 114 pages

Prix : 10 €

Vous pouvez commander l’ouvrage auprès de L’Harmattan

 

 Islam, medias et opinions publiques

isl-mediasDepuis le 11 septembre 2001, un fossé s’est creusé entre les opinions européennes, américaine et l’islam. Une peur diffuse s’est emparée des esprits. On s’interroge gravement sur la compatibilité entre l’islam et les principes de liberté, de démocratie, de pluralisme, sur la possibilité d’intégrer les musulmans aux sociétés occidentales. Certains n’hésitent pas à parler de « guerre de civilisations ». C’est contre cette vision que s’inscrit ce livre. Il rappelle d’abord, à travers l’exemple de l’empire ottoman, comment s’est construite, de manière parfois contradictoire, une vision de la Sublime Porte (Géraud Poumarède), vision reprise et transformée à travers le débat sur l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne (Didier Billion). Stéphane Rozès explique, pour sa part, l’attitude contradictoire de l’opinion française à l’égard de la religion et des musulmans, tandis que Thomas Deltombe s’appuyant sur une étude approfondie des deux principales chaînes de télévision, met en lumière leur contribution à la création d’une certaine image de l’islam. Si les médias portent une responsabilité dans ces déformations, on ne peut négliger l’image façonnée, notamment depuis le 11-Septembre, par les services de renseignement, que ce soit en France, en Grande-Bretagne ou en Espagne (Laurent Bonelli). Ce changement de climat a accéléré l’étonnante évolution de l’opinion aux Pays-Bas, jusque-là connue pour sa tolérance et qui se rallie désormais largement aux thèses les plus contestables (Marie-Claire Cecilia). Aux Etats-Unis, on assiste à la fabrication d’une nouvelle guerre froide par la construction de deux pôles rivaux, « l’islam » et « l’Occident » (Emran Qureishi). Enfin, le texte de Marie-Agnès Combesque permet de mesurer que ce refus de l’Autre ne vise pas seulement les musulmans, même s’ils sont la cible prioritaire. Samuel Huntington, qui a popularisé l’idée du choc des civilisations, l’étend pour les Etats-Unis aux Hispaniques, notamment d’origine mexicaine, installés aux Etats-Unis et accusés de mettre en danger le credo des pèlerins fondateurs de la nation américaine.

octobre 2006 • 116 pages

Prix : 10 €

Vous pouvez commander l’ouvrage auprès de L’harmattan

 

Existe-t-il un féminisme musulman ?

isl-feminismLe statut des femmes dans le monde musulman ,ces dernières années, fait l’objet de multiples études et controverses, déchaînant les passions,exacerbant les fantasmes, consolidant des stéréotypes souvent déconnectés d’une réalité bien plus complexe. Ce livre, issu d’un colloque organisé au mois de septembre 2006 à Paris, par la Commission Islam & Laïcité, en collaboration avec l’Unesco, veut rendre compte d’une réalité moins connue, l’émergence de mouvements et de courants de pensée qui, tout en se battant pour l’égalité entre  les sexes, se revendique, d’une manière ou d’une autre, de l’islam. Ce mouvement, très divers, que l’on appelle « le féminisme musulman», a des ramifications internationales, des Etats-Unis à l’Afrique du Sud, de l’Europe à l’Asie. Il se mobilise contre le patriarcat et toutes les inégalités de genre, à partir de références musulmanes, mais aussi comme partie du mouvement mondial pour les droits des femmes. La question du rapport entre les religions, les femmes et le patriarcat n’est pas circonscrite à l’islam. Plusieurs textes abordent les raisons pour lesquelles les interprétations patriarcales ont souvent triomphé dans l’histoire religieuse et aussi la manière dont, dans le christianisme comme dans le judaïsme, d’autres points devue se font jour.

Avec les contributions de : Margot Badran, Sylvia Barack Fishman, Mathilde Dubesset, Françoise Gange, Nouzha Guessous Idrissi, Malika Hamidi, Norhayati Kaprawi, Valentine Moghadam,  Amina Wadud.

octobre 2006 • 126 pages

Prix : 11 €

Vous pouvez commander l’ouvrage auprès de L’Harmattan

Islam et identité nationale

La création récente d’un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a relancé le débat sur l’identité nationale. À en croire le discours dominant, elle serait en danger. La mondialisation et la construction européenne la menaceraient. Et, surtout, l’immigration serait en train de la dénaturer.

Par ce livre, l’association Islam et Laïcité entend manifester son désaccord profond avec une telle approche, étroite, historiquement erronée et totalement étrangère à ce qu’est aujourd’hui la nation française dans sa diversité. Et apporter ainsi sa contribution au renouvellement de la réflexion sur les conditions du « vivre ensemble » en France.

Qu’est-ce qui est spécifique dans l’émergence historique de l’identité nationale française ? En quoi celle-ci est-elle en crise ? Quel peut être l’apport d’autres expériences, comme celle du multiculturalisme au Canada ? Comment dépasser le poids des héritages coloniaux et post-coloniaux ? Dans quelle mesure retrouve-t-on ici la trace des difficultés de la société française à reconnaître la place de l’islam et des musulmans ? Comment répondre aux aspirations de la jeunesse des quartiers à la reconnaissance, au respect et à l’égalité des droits ? Autant de questions que ce livre aborde, sans omettre celles qui, pour une raison ou une autre, sont des « questions qui fâchent ».

janvier 2009 • 170 pages

Prix  : 15,5 €

Vous pouvez commander l’ouvrage auprès de L’Harmattan

 

 

 

 

 

 


Posté dans , | | Répondre

Répondre